A Kaboul, au moins 80 morts et 320 blessés dans une attaque au camion piégé

Au moins 80 personnes ont été tuées et plus de 320 autres ont été blessées, mercredi 31 mai, dans un attentat au camion piégé à Kaboul, la capitale afghane, a fait savoir le ministre de l’intérieur afghan. Face à l’urgence, le ministère de l’intérieur a appelé la population à des dons de sang dans les hôpitaux. Aucune revendication n’a été émise dans l’immédiat.

La police précise que l’explosion a eu lieu dans le quartier de Wazir Akbar Khan, près de l’ambassade d’Allemagne, dans le quartier diplomatique, qui abrite également des bureaux du gouvernement. Interrogée sur Europe 1, la ministre des affaires européennes française, Marielle de Sarnez, a pour sa part évoqué des « dégâts matériels » à l’ambassade de France et à l’ambassade d’Allemagne à Kaboul, tout en précisant qu’aucune victime n’avait été signalée pour le moment. On ignore encore la cible exacte de l’attaque.

Des nuages de fumée noire couvraient le centre-ville et des maisons situées à plusieurs centaines de mètres de l’explosion ont été endommagées. La déflagration a été si forte qu’elle a secoué une grande partie de la ville, soufflant de nombreuses fenêtres et semant la panique parmi la population.

Le chef du Pentagone, James Mattis, a récemment déclaré s’attendre à « une nouvelle année difficile » pour l’armée afghane et les soldats étrangers présents sur le territoire afghan. Le président américain, Donald Trump, réfléchit à l’envoi de milliers de militaires en Afghanistan supplémentaires pour sortir de l’impasse.

 

Le Monde.fr