En Turquie, le boom du tourisme halal

Des hôtels spécialement adaptés pour les musulmans attirent de plus en plus de touristes étrangers sur les côtes turques, rapporte le site Slate.

Sur les célèbres plages d’Antalya, au sud de la Turquie, les touristes étrangers font leur retour après deux années particulièrement moroses. La série d’attentats qui a touché le pays en 2015, la crise diplomatique avec la Russie et la tentative de coup d’État de juillet 2016 ont fait chuter de 30 % le nombre de touristes sur l’année 2016, dont la moitié sont européens. Mais, à y regarder de plus près, ce renouveau ne provient pas tant des resorts hôteliers traditionnels que des établissements spécialisés dans le tourisme « halal », relate Slate. Apparu à la fin des années 2000, ce secteur connaît un essor spectaculaire et attire les touristes musulmans du monde entier.

De nombreux hôtels turcs se sont spécialisés dans ce domaine porteur. Ils sont répertoriés sur le site Halal Booking, créé en 2009 et devenu la référence mondiale en matière de réservations en ligne d’hôtels pour la clientèle musulmane. Résultat : la Turquie fait aujourd’hui partie des destinations les plus « halal friendly » au monde, selon le classement mondial du Global Muslim Travel Index, juste derrière la Malaisie, l’Indonésie et les Émirats arabes unis.

Coran, salle de prière et burkini

Ces établissements « muslim friendly », qui sont souvent des quatre ou cinq étoiles, respectent les enseignements de l’islam. Il n’y a pas de vente d’alcool, les produits sont certifiés halal et on trouve une salle de prière dans l’hôtel, avec la présence d’un imam tous les vendredis. Dans chaque chambre, les vacanciers trouveront un coran, un tapis de prière et une flèche indiquant la direction de La Mecque. Les espaces de baignade sont également séparés entre hommes et enfants. Les femmes ne peuvent pas s’y baigner et doivent porter un burkini. Mais elles bénéficient souvent de lieux réservés – avec un personnel exclusivement féminin – où elles peuvent bronzer en bikini.

Le magazine Challenges estime que le marché mondial des voyages et des excursions « halal friendly » s’élevait à 142 milliards de dollars en 2014, soit 11 % des dépenses mondiales dans le secteur. D’ici à 2020, ce chiffre devrait connaître une hausse de 60 %. Grâce à ce positionnement porteur, le tourisme turc reprend des couleurs, et affiche déjà une hausse de 20 % sur les trois premiers mois de 2018.

 

Le Point.fr