Indonésie : une application de rencontre pour polygames lancée

Une nouvelle application a été lancée en Indonésie en septembre pour permettre aux hommes mariés de rencontrer une femme en vue de devenir la seconde, la troisième, voire la quatrième épouse du prétendant.

Lindo Cipta Pranayama, le concepteur de « AyoPoligami », voulait se calquer sur le principe de Tinder mais, cherchant à se démarquer de la concurrence, a choisi le créneau de la polygamie. L’application a immédiatement cartonné avec plus de 30 000 téléchargements enregistrés dès les premières semaines d’exploitation selon la BBC.

Victime de son succès, AyoPoligami a été investi par de nombreux comptes factices, créées dans le « seul but d’avoir des chats à caractère pornographique », rapporte La Gazette de Bali, citée par le HuffPost Maghreb. L’application a été suspendue jusqu’au 5 octobre, le temps pour les concepteurs de modifier l’accès au service de rencontre.

Les membres seront désormais sélectionnés afin d’assurer que seuls des profils « sérieux » l’utilise. Les hommes candidats à la polygamie devront désormais fournir la lettre de consentement de sa première épouse. Mais des militantes féministes indonésiennes estiment que AyoPoligami constitue une atteinte aux droits de la femme. « Il est très difficile, pour une femme, de ne pas donner à son mari la permission de pratiquer la polygamie, car la pression de celui-ci et de sa communauté est très lourde », expliquent-elles à la BBC. La controverse n’est pas prête de s’apaiser.

 

Saphirnews