L’ex-imam de la mosquée de Torcy condamné à huit mois de prison avec sursis

Le tribunal correctionnel de Meaux a rendu son verdict, lundi 1er avril, sur l’affaire Abdelali Bouhnik, ancien imam de la mosquée de Torcy, en Seine-et-Marne. Poursuivi pour réception illégale d’argent et abus de confiance, cet ancien imam a écopé d’une peine de huit mois de prison avec sursis et une interdiction de diriger une association pour les cinq ans à venir.

Lors d’une perquisition à son domicile, environ 20 000 euros en cash avaient été saisis. Lors de son audience du 14 mars dernier, citée par Le Parisien, il a déclaré que 15 000 euros, émanant d’une opération financière depuis l’Algérie vers la France considérée comme délictueuse, était un prêt de l’un de ses amis algériens.

Quant aux 4 910 euros restant en sa possession, il a soutenu qu’il s’agissait de dons de fidèles, de locaux et de personnes anonymes. À l’accusation d’abus de confiance, il a soutenu ne pas avoir eu le temps de verser l’argent sur le compte de l’association à cause de la fermeture en avril 2017 de l’association Rahma, en charge de la gestion du lieu de culte où il officiait. Il a été relaxé pour blanchiment d’argent.

Abdelali Bouhnik a aussi fait l’objet d’une enquête pour abus de confiance sur une somme de 7 100 euros envers Rahma. Outre l’interdiction de diriger une association et la peine avec sursis, les sommes d’argent saisies sont confisquées et Abdelali Bouhnik doit également payer une amende de 5 000 euros. Il dispose de 10 jours pour faire appel à la décision.

 

Saphirnews