L’imam d’Al-Azhar à la rencontre du pape François pour parler de la lutte contre le terrorisme

 

Le dialogue interreligieux se poursuit entre l’institution Al-Azhar et le Vatican. Avant de participer, mardi 7 novembre à Rome, à une rencontre interreligieuse organisée par la communauté de Sant’Egidio, Ahmed al-Tayyeb, imam d’Al-Azhar, a rencontré pour la troisième fois le souverain pontife.

Le dignitaire religieux a promis au pape François une plus grande collaboration dans la lutte contre le terrorisme et a proposé « ses ressources et sa plus grande contribution pour une collaboration permanente afin de chercher des solutions au terrorisme ».

Le contenu de cette rencontre n’a néanmoins pas été communiqué. « Nous avons discuté des nombreuses questions qui tourmentent le monde et nous avons cherché à sonder l’avenir pour trouver ensemble les moyens de réduire les souffrances qui frappent les pauvres et les malheureux », a expliqué par la suite l’imam, en se déclarant « optimiste ».

Lors de sa rencontre avec Sant’Egidio, Ahmed al-Tayyeb a rappelé que les musulmans étaient victimes du terrorisme et payaient « un tribut plus lourd que les autres ». Décrivant un pape « profondément bon » qui a « un cœur inondé d’amour et du désir que l’humanité puisse bénéficier de l’échange entre les cultures », l’imam d’Al-Azhar a insisté sur le maintien d’un dialogue interreligieux : « Je veux dire ma conviction de la nécessité d’un dialogue entre les religions, entre les sages, au risque de retomber dans des périodes de violence et d’obscurité. »

Ahmed al-Tayyeb et le Pape François se sont déjà rencontré en mai 2016 puis en avril 2017 au Caire.

 

Saphirnews