Loi Blanquer : l’interdiction du voile lors de sorties scolaires adoptée par le Sénat

Le débat est à nouveau sur la table. Un amendement portant sur l’interdiction du port des signes religieux lors des sorties scolaires a été adopté, mercredi 15 mai, par le Sénat dans le cadre du projet de loi dite « pour une école de la confiance ».

Pour ses défenseurs, cette interdiction « vise à combler un vide juridique concernant l’application du principe de laïcité lors des sorties scolaires » en assimilant les parents accompagnateurs à des « collaborateurs occasionnels du service public » au nom de la laïcité.

L’amendement, voté par 186 voix contre 100 et 159 abstentions, a été initié par le groupe Les Républicains qui s’est félicité, dans un communiqué, du vote « qui interdit le port du voile » – le seul signe pointé – lors de sorties scolaires, estimant que « les personnes qui participent à des activités scolaires doivent faire preuve de neutralité dans l’expression de leurs convictions, notamment religieuse ».

Reste à savoir si l’amendement sera retenu dans le projet de loi final à l’issue de son passage devant les députés de l’Assemblée nationale.

Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, s’est prononcé, au nom du gouvernement, contre « une interdiction légale » car « il pourrait y avoir quelque chose de contre-productif en ayant une mesure législative en la matière » et que cela « contreviendrait à un avis récent du Conseil d’État et poserait tout un tas de problèmes pratiques, qui iraient à l’encontre du développement des sorties scolaires ».

 

Saphirnews