Retour à la « vie ordinaire » ?

Conseil, Électronique, OrdinateurL’atrophie des modèles traditionnels d’autonomie a dégradé notre capacité à conduire les affaires de notre vie quotidienne dans un grand nombre de circonstances, et nous a rendus dépendants notamment de l’État et des grandes entreprises. Bien avant la crise du Covid, le néolibéralisme imposait déjà aux États une gestion économique et politique selon ses intérêts. Depuis la crise du Covid, les inégalités ont explosé et les conditions sociales, pour de nombreux Français, ont encouragé une mentalité de survie. La propagande de mort et de destruction que les médias diffusent sans arrêt, n’a fait qu’augmenter le sentiment d’insécurité et de vide existentiel parmi la population. Malgré ce climat délétère, nombreux sont ceux qui aspirent à un retour à une « vie ordinaire » ; cette tendance à la « vulgarisation » qui est de prétendre de tout mettre « à la portée de tout le monde » comme conséquence des conceptions « démocratiques ». Le principe moteur du retour à une « vie normale » serait celui du contrôle des citoyens par l’État, grâce à l’intelligence artificielle, au travers particulièrement du « Pass sanitaire ». Un État tout puissant qui utiliserait également la vaccination de masse, au nom de la santé publique, comme levier de…

 

(…) La suite pour les abonnés

Fatima Achouri