Au Koweït, des femmes nommées juges à la Cour suprême, une première

Une première au Koweït. Huit femmes sont parvenues, jeudi 3 septembre, au poste de juges de la Cour suprême du pays.

Cette décision est intervenue après une longue bataille pour permettre aux femmes d’exercer cette profession.

Ces femmes font partie des 54 juges nommés à la Cour suprême, selon l’agence officielle Kuna.

Leur travail sera évalué après un certain temps, a indiqué Youssef al-Matawa, président de Conseil supérieur de la magistrature et de la Cour de cassation, sans préciser la durée de cette période.

Au Koweït, le droit de vote et le droit pour les femmes de se présenter à une élection leur a été accordé en 2005. Massouma al-Moubarak avait alors, cette année-là, été la première femme nommée ministre. Des femmes ont été élues pour la première fois au Parlement en 2009.

 

Saphirnews