L’Arabie Saoudite délivre désormais des visas de tourisme, la omra permise

Dorénavant, le royaume saoudien s’ouvre aux touristes internationaux. Tel est l’objet d’une déclaration officielle émanant des dirigeants saoudiens vendredi 27 septembre. Cette décision s’inscrit dans le cadre de Vision 2030 initié par le prince héritier Mohammed Ben Salmane afin de diversifier l’économie saoudienne.

« Découvrir l’hospitalité chaleureuse du peuple saoudien : notre riche héritage, culture vibrante et divers paysages à en couper le souffle, depuis les montagnes d’Abha jusqu’aux plages de la Mer Rouge en passant par le sable mouvant de l’Empty Quarter », voilà ce que le visa de tourisme promet aux voyageurs de découvrir, explique le royaume sur un site dédié.

Les ressortissants de 49 pays dont la France* peuvent dès à présent demander un visa auprès des consulats du royaume installés à l’étranger ou à travers le portail numérique visa.visitsaudi.com.

Une fois obtenu, le visa de tourisme est valable pendant un an et autorisera les voyageurs à rester pendant trois mois d’affilée par visite pour la formule à entrée multiple ou pour un mois pour la formule à entrée unique. Après présentation des documents requis, la demande est traitée en 5 à 30 minutes sur le portail numérique et entre un et deux jours ouvrés auprès du consulat, promet-on. Le coût du visa est établi à 108 euros (440 riyals saoudiens).

Les femmes non accompagnées pourront visiter sans entrave le pays et les règles vestimentaires à leur endroit seront assouplis. L’ensemble du territoire saoudien pourra être visité, à l’exception des villes de La Mecque et de Médine, ouvertes qu’aux seuls musulmans. Ces derniers, autre nouveauté, peuvent faire la demande d’un visa touristique pour accomplir le petit pèlerinage (omra).

*Sur les 49 pays, 38 sont européens (Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Pologne, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Saint-Marin, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Suède et Ukraine).

S’ajoutent l’Australie, le Canada, les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande. En Asie, on compte sept pays (Brunei, Chine, Corée du Sud, Japon, Kazakhstan, Malaisie et Singapour). En revanche, les citoyens des pays d’Afrique, du Proche et du Moyen-Orient et d’Amérique du Sud ne sont pas éligibles, à ce jour, au visa touristique.

 

Saphirnews