Australie : les leaders musulmans, en colère, boycottent une réunion avec le gouvernement

Signe des tensions, les leaders musulmans du pays, parmi lesquels le grand mufti Mohamed Abdalla, ont décidé de boycotter une réunion avec le gouvernement, initialement programmée mercredi 21 novembre autour du thème de la lutte contre le terrorisme, afin de protester contre les propos de Scott Morrison pointant du doigt la responsabilité toute particulière des musulmans dans le terrorisme. Les leaders musulmans, estimant que le gouvernement australien a incriminé l’ensemble des communautés musulmanes pour des actes commis par des individus seuls, ont exigé des excuses, ce que le Premier ministre se refuse à faire.

Dans une lettre ouverte expliquant les raisons du boycott de la réunion, les responsables musulmans ont réitéré la déception de nombre de musulmans après les déclarations de Scott Morrison et de membres du gouvernement, qui « n’ont permis de résoudre aucun problème sous-jacent, mais ont plutôt aliéné une large partie de la communauté musulmane ». Ils déclarent également être prêts à rencontrer ultérieurement Scott Morrison si leurs points de vue sont « respectés ».

Scott Morrison a toutefois décidé de maintenir la réunion « avec ceux qui veulent traiter cette question sérieusement plutôt que de détourner le regard », selon ses propres mots. Il a accusé les leaders musulmans de « continuer sur la voie du déni » et de « laisser tomber leurs communautés ».

 

Saphirnews