Belgique : accroc aux jeux, l’ancien président d’une mosquée reconnu coupable de détournement

Casino, Jeux D'Argent, JeuL’ancien président de l’Association culturelle turque de Bastogne (ACTB) a été jugé, mardi 14 mars, par le tribunal correctionnel de Neufchâteau. De 2015 à 2017, le prévenu a détourné quelque 100 451 euros des caisses de la mosquée pour jouer au casino. Ce sont 269 retraits d’argent qui ont été répertoriés sur la période, tous effectués sur des distributeurs situés dans un des casinos belges.

Ces retraits ont été effectués au préjudice de l’ACTB qui gère notamment la mosquée Kocatepe Camii de Bastogne, dans le sud de la Belgique. Le responsable de ces détournements a cependant bénéficié d’une suspension du prononcé, c’est-à-dire qu’il est reconnu coupable sans être pour autant puni, rapporte DH. Le tribunal de Neufchâteau a tenu compte des aveux spontanés du prévenu, de ses regrets sincères, de son absence de casier judiciaire et surtout du fait qu’il a remboursé une très grande partie de l’argent détourné. Sans oublier le fait que l’homme, conscient de son addiction, se soit fait interdire des salles de jeux et des sites en ligne de paris par la Commission belge des jeux de hasard.

L’ancien responsable associatif a donc renfloué les comptes de l’association culturelle turque de Bastogne peu de temps après le dernier de ses retraits. Il reste néanmoins un différentiel officiel de 17 000 euros car les remboursements effectués en payant le mazout ou des produits d’entretien, avancés par le prévenu, ont été compliqués à prouver.

Au procès, le ministère public avait également requis une confiscation à hauteur des 17 000 euros. Elle a été abaissée à 4 000 euros, car « cela correspondrait à une peine déraisonnablement lourde eu égard à la situation familiale et socioprofessionnelle du prévenu », lit-on dans le jugement. Reste pour l’ancien responsable de la mosquée à faire oublier cet épisode fâcheux bien éloigné des préceptes coraniques.

 

Saphirnews

Fatima Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés