Halal : un accord économique signé entre la Wallonie et le Maroc

C’est une signature qui marque le début d’un échange économique en faveur des producteurs et des consommateurs des produits halal en Europe et en Afrique subsaharienne en passant par le Maroc. Dans le cadre du projet Entre Pairs, le ministre-président wallon Willy Borsus a signé, mardi 26 juin à Rabat, un accord de coopération entre des entreprises wallonnes et marocaines ; un accord portant sur la distribution de produits halal certifiés.

Ce nouveau marché s’adresse à un effectif mesuré en centaines de millions de musulmans consommateurs de produits halal qui demeurent en grande partie non satisfaits par les offres déjà existantes.

Pour Marc Deschamps, directeur du Club halal en Wallonie, évoque même dans la presse belge  le chiffre de « 500 millions de consommateurs potentiels dans la zone euro-Méditerranée » et « un tiers du monde francophone » de confession musulmane.

Le projet Entre Pairs cherchera à répondre aux besoins du marché grâce aux partenariats entre sociétés wallonnes et marocaines comme l’entreprise spécialisée dans la charcuterie halal Koutoubia, leader dans le royaume chérifien, et de la société Food Ardenne de Neufchâteau.

Outre les entreprises productrices, Willy Borsus a également visité, la même journée du 26 juin, la Société nationale des transports et de logistique, le leader de ce domaine au Maroc. Son directeur général, Aziz Alami Gourafti, a expliqué que « le volet logistique est de plus en plus important au Maroc avec le développement des ports de Tanger Med 1 et 2, l’arrivée de Renault et le démarrage de Peugeot. La logistique est un levier de croissance ».

De son côté, Willy Borsus a également mis en avant le potentiel logistique de la Wallonie et a abordé une collaboration prochaine entre l’Association marocaine des exportateurs (Asmex) et l’aéroport de Liège pour l’envoi d’un cargo de Royal Air Maroc au tarmac de Bierset, dans la province de Liège.

 

Saphirnews