Intox journalistique : ça continue !

Le journaliste Fréderic Aziza, qui passe son temps à donner des leçons en France, n’a pas hésité à prendre une photo du » printemps iranien » (en 2009) pour disqualifier les manifestants pro-palestiniens de Sarcelles. Dans un tweet envoyé hier, il illustre cette photo du commentaire suivant : « un  pacifiste pro Hamas en pleine action contre un fonctionnaire  de Police de Sarcelles ».

 

Une supercherie dévoilée par Julien Salingue sur son compte Twitter

 

Oumma.com

 

 

F. Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés