Autriche : un prêtre islamophobe libre de prêcher

Karl Tropper, un prêtre catholique autrichien interdit de chaire pour avoir tenu des propos islamophobes et homophobes a été de nouveau autorisé à prêcher, a-t-on appris jeudi 11 avril.

L’an dernier, ce curé de 75 ans, officiant dans le sud de l’Autriche, avait déclaré que l’islam était la pire des choses. Dans une interview accordée au quotidien autrichien Kleine Zeitung, il faisait ainsi miroiter le spectre de l’islamisation en affirmant que dans 50 ans, Vienne sera devenue une ville musulmane et la grande église de la capitale, la Votivkirche, sera une mosquée.

Dans cette même interview, il avait qualifié l’homosexualité de perversion après avoir écrit dans la lettre paroissiale que l’homosexualité est une maladie guérissable et que les homosexuels sont responsables de plus de six millions de décès dus au SIDA.

Ces déclarations lui avaient valu d’être mis à la retraite forcée le 31 août et interdit de prêche pour les fêtes de Pâques. Mais la sanction aura été de courte durée. A présent, le prêtre peut de nouveau officier. Bien qu’il ait l’interdiction d’écrire pour la lettre paroissiale, les Autrichiens ne sont pas à l’abri d’entendre de nouveaux propos homophobes et islamophobes indignes d’un représentant religieux.

Source : Saphirnews

 

 

F.Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés