Bahreïn : Bientôt une cathédrale

Les travaux de construction d’une cathédrale dédiée à Notre Dame d’Arabie devraient débuter au Bahreïn, sur un terrain de 9.000 m² offert par le roi du Bahreïn, Hamad bin Isa Al Khalifa.

pape François et le roi du BahreïnMgr Camillo Ballin, vicaire apostolique d’Arabie du Nord, s’est réjoui au micro de Radio Vatican de ce geste de « détente », en une période où les sont persécutées dans différentes régions du . Selon le vicaire apostolique, le roi du Bahreïn s’inquiète de l’avancée de la construction et se réjouit de savoir que la cathédrale sera dédiée à Notre Dame d’Arabie.

L’édifice devrait être en mesure d’accueillir quelque 2.300 personnes. De forme octogonale, la cathédrale représente la tente des Hébreux pendant l’exode. La chapelle du Saint-Sacrement sera placée à gauche, tandis que de l’autre côté une chapelle sera consacrée à Notre Dame d’Arabie. L’église sera également équipée d’un parking souterrain. Une maison religieuse comprenant une soixantaine de pièces sera construite, pour permettre aux prêtres du vicariat d’Arabie du Nord de se retrouver, notamment lors de leurs retraites spirituelles. Quatre pays sont couverts par ce vicariat : le Bahreïn, le Koweit, le Qatar et l’Arabie Saoudite

Discrétion de mise

Si un clocher sera bien présent sur l’édifice, en revanche il n’y aura pas de croix ni d’autres signes religieux, « non pas parce que ce serait interdit ou parce que le roi ne le voudrait pas, mais parce que je ne veux pas susciter de réactions éventuelles de la part des fondamentalistes », précise Mgr Ballin. « La mission des chrétiens au cœur de l’islam est de manifester l’amour de Dieu par leur manière de vivre, pas de convertir. »

Aide à quelques familles de Mossoul

« Le roi du Bahreïn s’est déclaré disposé à aider deux cents familles chrétiennes de Mossoul et il est même prêt à les recevoir à Bahreïn. Cela démontre sa générosité à l’égard des chrétiens »,  estime le vicaire apostolique.

Après le drame qui a récemment touché la famille du pape François, Hamad bin Issa Al Khalifa avait fait parvenir au pape un message de condoléances. Selon Mgr Ballin, la rencontre des deux hommes le 19 mai dernier avait été très positive. « Je suis convaincu que le roi en a été très heureux : après la visite, il a voulu me rencontrer pour me remercier d’avoir travaillé à l’organisation de cette audience. »

Le Bahreïn avait déjà donné un terrain pour la construction d’une église catholique, en 2009. Depuis 2008, après l’arrivée du premier ambassadeur et la rencontre entre Benoît XVI et le souverain du Bahreïn, les relations bilatérales entre les deux États n’ont cessé de progresser.

Selon l’Aide à l’Église en détresse, les catholiques représentent un peu plus de 5% de la population (les chrétiens sont au total 9%) du pays, à majorité musulmane (84%).

 

Info Catho.be

F.Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés