Laïcité : une Vierge à l’enfant sème la discorde dans un Ehpad

La mosaïque représentait une Vierge à l’enfant. Elle trônait dans le hall d’une maison de retraite dans le Finistère, à Scaër, précisément. Tout cela partait d’une fort délicate attention : l’œuvre avait été offerte en 2005 par un des membres d’une fanfare allemande à une association. Le musicien, peu au fait de nos débats français, souhaitait ainsi marquer sa gratitude au village qui accueille la fanfare à l’occasion de « la Cavalcade », un rendez-vous biennal avec défilé de chars de carnaval.

Las ! la mosaïque a déplu à la famille d’un résident qui a fait valoir le principe de la laïcité. Naguère, elle avait pourtant été placée, avec l’accord de tous, dans le hall de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de Scaër. Elle a donc été restituée samedi à l’association propriétaire. Celle-ci l’a finalement confiée au comité de sauvegarde d’une chapelle de la commune, la chapelle de Plascaër, a-t-on appris auprès des associations. La Vierge retrouvera son élément. La famille pourra rendre visite à son aïeul. On ignore ce qu’en pensent les autres pensionnaires.

 

AFP

F. Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés