Le pape encourage les « transmetteurs de la foi »

Les encouragements du pape François aux « transmetteurs de la foi »

La foi est « le plus beau legs » que les parents peuvent laisser à leurs enfants, a affirmé le pape François dimanche 12 janvier au cours d’une cérémonie lors de laquelle il a baptisé personnellement 32 enfants, dont l’enfant d’une mère célibataire ainsi que la fille d’un couple marié civilement seulement.

« Vous êtes ceux qui transmettez la foi, les émetteurs. Vous avez le devoir de transmettre la foi à ces enfants. C’est le plus beau legs que vous puissiez leur faire », a-t-il développé au cours d’une brève homélie improvisée.

Les enfants sont les maillons, a-t-il également précisé, d’une « chaîne ininterrompue » depuis Jésus jusqu’à aujourd’hui. « Vous, les parents, avez un enfant qui va être baptisé. Mais dans quelques années, c’est lui qui fera baptiser un enfant, puis un petit-enfant… »

Les enfants, des protagonistes à part entière

« Nous devons être des transmetteurs de la foi. Pensez à cela. Pensez toujours à la manière de transmettre la foi à vos enfants », a-t-il également affirmé.

Il a également souligné que les enfants étaient des « protagonistes » à part entière lors des cérémonies : « Le chœur chante aujourd’hui, mais le plus beau chœur est celui des enfants, certains pleureront, s’ils ont faim ou autre chose ; s’ils ont faim, chères mamans, nourrissez-les tranquillement. » Des propos qui rappellent ceux tenus par le pape François lors d’une audience, place Saint-Pierre, lorsqu’une mère dont le bébé pleurait avait confié ne pas oser allaiter son enfant au passage du pape.

 

La Croix

F. Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés