Les médias et l’islam

Belgique : Un rapport dénonce les médias qui abordent l’islam de manière réductrice

Les médias jouent un rôle déterminant dans l’opinion publique. On constate que depuis quelques années déjà ils n’hésitent pas pour des raisons idéologiques et pécuniaires à réaliser des dossiers, des unes et des sondages qui entretiennent la haine envers les musulmans. Nous développerons cette thématique vendredi 14 juin à la mosquée de Torcy de 22h à 23h30. N’hésitez pas à venir nombreux. 

L’Observatoire des religions et de la laïcité de l’Université Libre de Bruxelles publie un rapport dirigé par Jean-Philippe Schreiber, professeur dans cette même université et directeur du Centre Interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité, faisant également part de cet acharnement sur l’islam tout en détaillant l’actualité des religions en Europe et essentiellement en Belgique. C’est la première fois qu’un tel rapport voit le jour. 

Selon Jean-Philippe Schreiber, il semble que la religion soit au cœur des préoccupations mais de manière paradoxale, la société se sécularise. Il soulève alors la question de la gestion de la diversité religieuse.

En plus de mettre en avant un réel déclin de l’Eglise catholique subissant une sorte de bricolage de la pratique religieuse, la visibilité de l’islam est mise en exergue.

En revanche, la religion musulmane est souvent discriminée et il est difficile de percevoir ce qu’il se passe pour les musulmans dans leur vie quotidienne. 

Une focalisation médiatique et politique  poussant à l’exacerbation de l’inquiétude vis-à-vis de l’islam est dénoncée dans ce rapport. 

L’angle d’approche de l’islam est bien trop simpliste et ne laisse pas voir les réalités.

Ce dernier stipule que les musulmans sont représentés de manière négative dans le débat sociétal et les médias en particulier. Internet demeure le vivier de déclarations islamophobes. 

Les idées islamophobes deviennent monnaie courante. 

La Belgique doit faire des progrès, elle a été classée parmi les pays où le sentiment de discrimination pour motifs convictionnels est l’un des plus forts d’Europe selon l’Eurobaromètre des discriminations en 2012. 

80 % des plaintes pour discrimination d’ordre religieux concernent l’islam. L’intolérance des différences culturelles et religieuses est en hausse fulgurante. 

 

Source: Islam & Info

 

 

 

 

F.Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés