Nantes : des catholiques font annuler un concert jugé profanatoire dans une église

La mobilisation de catholiques contre la tenue d’un concert d’orgue dans l’église Notre-Dame-de-Bon-Port de Nantes a payé. Le concert de l’artiste suédoise Anna von Hausswolff, qu’ils estimaient être une «profanation», a été annulé.

 

Bible, Livre, Catholique, ChristianLe quotidien Ouest France rapporte qu’une manifestation de 50 à 100 catholiques à l’église Notre-Dame-de-Bon-Port de Nantes a engendré l’annulation d’un concert d’orgue de l’artiste suédoise Anna von Hausswolff, organisé dans la soirée du 7 décembre. L’artiste aurait des paroles «profanes» ​et ce concert n’aurait pas sa place dans une église, selon des fidèles. Publiées sur les réseaux sociaux, des images ont montré des personnes faisant barrage de leur corps à l’entrée de l’édifice religieux en chantant un «Je vous salue Marie».

Ouest France rapporte que 370 personnes devaient assister à ce concert, finalement annulé pour des raisons de sécurité par l’artiste vers 21h20. «Il s’agit d’une mobilisation spontanée pour empêcher l’artiste de profaner le lieu. En tant que jeunes, nous accordons une grande importance au sacré que les anciens n’ont plus forcément», a expliqué un manifestant au quotidien, précisant que le diocèse avait accepté quant à lui que l’artiste se produise dans l’édifice.

«Une poignée de radicaux intolérants provoque l’annulation d’un concert à [Notre-Dame-de-Bon-Port] programmé en accord avec l’évêché. Rien n’autorisait l’expression d’une telle censure. Ce n’est pas notre conception d’un projet de société fondé sur le dialogue et l’ouverture culturelle», s’est indigné pour sa part le premier adjoint au maire de la ville Bassem Asseh sur Twitter dans la soirée.

RT France