Turquie : vers une restriction de l’alcool

Une commission parlementaire turque a débattu hier sur une proposition visant la restriction de la consommation et de la publicité des boissons alcoolisées.

Les partisans de cette mesure, issus du Parti de la Justice et du Développement (AKP) estiment que cette loi est nécessaire afin de protéger les enfants, et plus généralement la société turque, des effets nocifs de l’alcool.

La proposition de loi vise plus précisément à interdire aux commerces de boissons alcoolisées de parrainer des évènements, et souhaite restreindre les endroits où les boissons peuvent être consommées. En outre, elle propose la mise en place d’étiquettes d’avertissement sur les dangers de l’alcool sur les bouteilles.

Le Premier Ministre Receip Tayyip Erdogan, issu du parti AKP, soutient cette proposition. Selon les chiffre de l’Institut National des Statistiques TurkStat, cité par le site d’information AhramOnline, 85% des turcs ne consomment pas d’alcool.

La Turquie est un État laïc, dont la population est à majorité musulmane. Depuis plusieurs années, le pays renoue peu à peu avec son histoire et sa culture musulmane en commençant par rétablir ce qu’Ataturk avait détruit. En 2010, le Conseil Supérieur de l’Education a autorisé le port du hijab au sein des Universités. Depuis peu, les avocates peuvent également porter le hijab au sein des tribunaux. Le 10 janvier dernier, une campagne nationale a été lancée pour soutenir la fin de l’interdiction du hijab dans les lieux publics. Une pétition contre l’interdiction du hijab a rassemblé plus de 12 millions de signatures.

Source : Ajib.fr

F. Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés