Valls interpellé à Aulnay : de l’emploi, pas des quenelles

Manuel Valls, en visite dans un quartier classé en zone de sécurité prioritaire à Aulnay-sous-Bois, en région parisienne, a été interpellé lundi 6 janvier par un jeune homme qui a signifié son exaspération contre le chômage au ministre de l’Intérieur.

L’échange a été filmé par BFM TV. Dans la vidéo, on aperçoit l’habitant demander à Manuel Valls de venir avec le ministre de l’Emploi, Michel Sapin, « la prochaine fois ».

« On les voit super actifs sur BFMTV mais sur le terrain on a du mal à les voir. En ce moment, on vous voit beaucoup, dans les affaires de quenelles ou je ne sais quoi. Ramenez-nous de l’emploi plutôt, au lieu de nous ramener une image du quartier », a-t-il lâché au ministre, attaqué pour avoir placé ces derniers jours sur le devant de la scène médiatique Dieudonné et son geste polémique.

« Je pense que le problème des Français il est un peu plus grave qu’une affaire de « quenelles », ou de visiter un quartier soi-disant insécurisé. (…) Ce pourquoi on vous a élu, certes, c’est par rapport à la sécurité, mais on a élu un président par rapport à l’emploi », a-t-il assuré.

Face à lui, le ministre est apparu sur la défensive, déclarant entre deux phrases que son interlocuteur « mélangeait les sujets ». Un aveu de faiblesse face à l’exposition d’une réalité, celle du chômage et de la paupérisation qui, dans les quartiers, progressent sans que le gouvernement ne réussisse à endiguer le phénomène. Parler de quenelle, une diversion que le jeune homme relève avec franchise auprès du ministre.

 

Saphirnews

Fatima Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques ( Loi de 1905) et aux organisations privées.

Articles recommandés