C’est officiel : les institutions juives n’appellent pas à faire barrage à l’alliance Hidalgo/islamo-gauchistes

Etoile De David, Emblème, Bible JuiveDans un communiqué publié lundi, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), le Consistoire et le Fonds social juif unifié (FSJU) expriment leur “soulagement” que “les résultats du 1er tour des élections régionales n’ont pas vu la montée du Rassemblement national annoncée dans les sondages”.

Les institutions juives appellent explicitement les responsables politiques de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) “à tout faire” pour battre la liste Rassemblement national dirigée par Thierry Mariani.

Quant à l’alliance soutenue par la Maire de Paris Anne Hidalgo entre la liste dirigée par Audrey Pulvar et les partis islamo-gauchistes, les institutions juives se contentent seulement d’exprimer leur “inquiétude” sans dénoncer l’antisémitisme et l’antisionisme des partis d’extrême gauche de cette liste unifiée.

“Quand on parle de front républicain et qu’on veut faire barrage aux extrêmes, on fait barrage à l’extrême-droite autant qu’à l’extrême-gauche. Parce que je crois que même si ce n’est pas la même histoire, la même histoire politique, les conséquences de l’arrivée de Monsieur Mélenchon et de ses alliés à la tête d’une région serait tout aussi dramatique que celle de l’arrivée du Rassemblement national”, a mis en garde la présidente sortante de la région Île-de-France, Valérie Pécresse.

 

Le Monde Juif.info