Le règne des arrogants

Alors que l’actualité est dominée par la crise sanitaire, les récentes élections départementales et régionales ont vu la résurgence dans les médias d’acteurs politiques, dont certains ténors du parti « Les Républicains », tombés aux oubliettes depuis l’élection d’Emmanuel Macron en 2017. Il aura fallu leur victoire à l’issue d’un fiasco électoral dû à l’écrasante abstention des électeurs, pour voir certains de ces politiques, à la posture suffisante, se pavaner devant les caméras et valoriser leur programme cher à la droite. Ces responsables politiques étaient pourtant, pour la plupart, aux affaires durant le règne de Nicolas Sarkozy. Ces mêmes qui, lorsqu’ils étaient ministres, n’ont pas oeuvré dans l’intérêt des Français (tout en participant à la casse du service public), en raison notamment d’une Union Européenne qui, avec son arsenal juridique, économique et social, impose une feuille de route aux États européens…

 

(…) La suite pour les abonnés

Fatima Achouri