Hajj 2024 : des centaines de milliers de pèlerins refoulés par l’Arabie saoudite

L’Arabie saoudite a annoncé, samedi 8 juin, à moins d’une semaine du grand pèlerinage, avoir refoulé plus de 320 000 personnes qui ne figuraient pas sur les registres saoudiens des pèlerins. 

Parmi les personnes refoulées de La Mecque, figurent 153 998 étrangers ayant obtenu des visas de tourisme au lieu des autorisations accordées par le royaume aux différents pays sur la base de quotas, a indiqué l’Agence de presse saoudienne (SPA). 

Lire aussi : Combien de pèlerins par pays sont autorisés à La Mecque pour le hajj ? Voici la carte mondiale des quotas

En France, comme dans les zones Europe, Amériques et Australie, les candidats au hajj doivent passer depuis 2022 par la plateforme en ligne Nusuk.

Les autorités saoudiennes ont aussi empêché 171 587 résidents dans le royaume d’accomplir le hajj, faute d’avoir obtenu l’autorisation de le faire. 

Le hajj, qui devrait rassemble plus de 1,8 millions de personnes cette année 2024, débute cette année vendredi 14 juin. L’Aïd al-Adha est fixé au dimanche 16 juin par les autorités saoudiennes, qui ont alerté les pèlerins sur les risques que fait courir l’intense chaleur actuellement observée dans les Lieux saints de l’islam. 

Saphirnews.

F.Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés