Israël : un projet de loi pour interdire l’entrée sur le territoire des militants BDS

 

Face à la montée en puissance des appels au boycott d’Israël, une menace à présent classée « stratégique » par l’État juif, un député du parti sioniste religieux Bayit Yehudi (le Foyer juif) a annoncé lundi le prochain dépôt d’un projet de loi pour interdire l’entrée sur le territoire des militants du mouvement anti israélien Boycott, Désinvestissement, Sanction (BDS).

  roissy_islamo-terroriste-300x169     Le projet de loi du député Ynon Magal, entend lutter contre une « situation absurde » qui permet actuellement à des militants anti-israéliens d’entrer sur le territoire israélien et de poursuivre en Israël même leur activisme anti-israélien.

Le projet de loi prévoit également un recours pour les militants juifs anti-israéliens candidats à l’alyah (immigration en Israël), en vertu de la Loi du retour (le droit pour tout Juif d’immigrer en Israël), qui devront obtenir une autorisation spéciale délivrée par le ministère de l’Intérieur.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accordé un budget de 100 millions de shekel (environ 24 millions d’euros) au ministre des Affaires stratégiques, Guilad Erdan, afin de lutter à l’international contre la délégitimation d’Israël.

 

Le Monde Juif

F.Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés