Londres : une mosquée ravagée par un incendie criminel

La communauté musulmane britannique est consternée. Une mosquée située dans le nord de Londres a été complètement ravagée par un incendie de nature criminelle, mercredi 5 juin, selon des sources policières.

Des initiales du mouvement d’extrême droite islamophobe, la Ligue de défense anglaise (EDL), ont été retrouvées sur les murs du lieu de culte. Aucune victime n’est à déplorer.

Depuis l’assassinat d’un militaire britannique dans les rues de Londres le 22 mai, les actes islamophobes ont fortement augmenté. Une dizaine de mosquées ont été prises pour cible par les militants de l’EDL et de leurs partisans.

« C’est la dernière d’une série d’attaques contre des institutions musulmanes depuis l’odieux assassinat de Drummer Lee Rigby. La communauté musulmane britannique est sortie en masse pour dénoncer cette assassinat et il est méprisable que les musulmans soient tenus d’en rendre compte et de souffrir de cette façon », a déclaré Farooq Murad, le secrétaire général du Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB).

« Il est temps que des mesures sérieuses contre ces crimes soient prises. Nous avons eu de bonnes et décisives paroles de nos dirigeants pour condamner les actions de la Ligue de défense anglaise. Maintenant, nous avons besoin d’une réponse adéquate de nos autorités policières, à commencer par une intervention de la police nationale sur cette question », a-t-il ajouté, appelant aussi les médias à prendre leurs responsabilités.

« Nous nous souvenons des paroles de la famille de Drummer Lee Rigby et son régiment qui a mis en garde contre des attaques de représailles En dépit de ces attaques, nous sommes encouragés par les nombreux autres actes de solidarité qui nous ont été adressés », conclut le MCB.

 

Source : Saphirnews

 

F.Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés