Nigeria : l’Etat du Lagos interdit le port du hijab aux étudiantes

Le gouvernement de l’Etat du Lagos, au Nigeria a pris la décision d’interdire le port du hijab au sein de toutes les écoles publiques du Lagos. Par le biais de son commissaire à l’éducation, Madame Olayinka Oladunjoye, l’interdiction du hijab a été annoncée mardi 14 mai.

L’association des étudiants musulmans de l’Université Obafemi Awolowo (UNIFEMGA) situé dans l’État d’Osun, a fermement condamné cette décision discriminante. Elle dénonce une violation d’un des droits fondamentaux des étudiants, et de tous les citoyens, à savoir la liberté de religion. L’Association espère que les autorités de l’Etat du Lagos vont revenir sur une loi qui bafoue la liberté de religion, et qui menace le vivre ensemble.

Cette loi provoque d’autant plus d’indignation qu’elle n’existe même pas dans des États occidentaux, où les étudiantes peuvent porter le hijab au sein des établissements publics. Dans ces pays, le nombre de musulmans étudiants est pourtant bien plus que bas que le reste des groupes confessionnels. A l’inverse, au Nigeria, les étudiants musulmans sont très nombreux. Les musulmans représentent près de la moitié de la population nationale, l’autre moitié étant essentiellement des chrétiens.

Le hijab serait également interdit dans d’autres États du Sud-Ouest. Les musulmans se concentrent principalement au Nord, et les chrétiens au Sud du pays.

 

Source : Ajib.fr

 

 

 

F.Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés