Une double explosion fait 103 morts et 170 blessés en Iran

Alors que le pays célèbre le quatrième anniversaire de la mort du général Qassem Soleimani, deux bombes ont explosé dans la foule près de sa tombe.

Ce mercredi, 103 personnes ont été tuées dans une double explosion mercredi près de la tombe du général iranien Qassem Soleimani, qui était l’architecte des opérations militaires iraniennes au Moyen-Orient et dont l’Iran célèbre le quatrième anniversaire de la mort, a rapporté la télévision d’État.

Selon les premiers éléments donnés par la télévision d’État, «au moins vingt personnes sont décédées au cours de cet incident» qui s’est déroulé près de la mosquée Saheb al-Zaman, où se trouve la tombe de Soleimani, à Kerman, dans le sud de l’Iran.

L’agence de presse iranienne Tasnim a fait, elle, état de 170 blessés.

L’Iran a décrété que ce jeudi serait une journée de deuil national après la double explosion mercredi, a rapporté la télévision d’État.

«À la suite de l’attentat terroriste survenu à Kerman (sud), le gouvernement a décrété demain (jeudi) journée de deuil national dans tout le pays», a indiqué la même source.

Le président iranien Ebrahim Raïssi a condamné mercredi le double attentat à la bombe. Il a dénoncé un acte «lâche» et «odieux».

«Il ne fait aucun doute que les auteurs de cet acte lâche seront bientôt identifiés et punis pour leur acte odieux, par les forces de sécurité et les forces de l’ordre compétentes», a déclaré M. Raïssi dans un communiqué.

L’ayatollah Ali Khamenei a promis «une réponse sévère» à la double explosion, qualifiée d’attentat par des responsables et des médias d’État.

Le chef de l’ONU «condamne avec force» la double explosion en Iran

«Les ennemis diaboliques et criminels de la nation iranienne ont une nouvelle fois provoqué un désastre et transformé en martyrs un grand nombre de personnes de notre peuple à Kerman», a déclaré dans un communiqué le guide suprême de la Révolution islamique: «Cette catastrophe connaîtra une réponse sévère, si Dieu le veut».

«Attaque terroriste» présumée

Deux explosions ont été entendues à quelques minutes d’intervalle.

Selon des images de la télévision, des secouristes étaient à pied d’œuvre sur place, où de nombreuses personnes étaient rassemblées pour l’anniversaire de la mort du général.

Les causes de la double explosion ne sont pas connues pour le moment. Il s’agirait «d’une attaque terroriste», selon la télévision d’État.

Général très populaire

Qassem Soleimani avait été tué en janvier 2020, à l’âge de 62 ans, lors d’une attaque de drone américain en Irak. Homme clé du régime iranien il était également l’une des personnalités publiques les plus populaires du pays.

Après avoir servi dans la guerre Iran-Irak de 1980-1988, Soleimani a rapidement gravi les échelons pour devenir finalement chef de la Force Qods des Gardiens de la révolution, chargée des opérations extérieures de la République islamique.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei avait, au moment de sa mort, décrété trois jours de deuil national

La Tribune de Genève

F.Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés