Le CRIF demande l’interdiction des manifestations pour Gaza

Principal soutien en France de l’État israélien, le CRIF s’inquiète de la mobilisation pacifique dans l’Hexagone pour Gaza. N’ayant aucun argument à faire valoir contre les nombreuses manifestations, le CRIF propose purement et simplement de les interdire. Dans un communiqué publié sur son site, le CRIF parle de « manifestation en faveur du Hamas et d’ attaques violentes des synagogues de la rue de la Roquette et de la rue des Tournelles. »

Nous invitons le CRIF à visionner la vidéo ci-dessous qui dément totalement la version officielle, et qui montre la violence des inconditionnels d’Israël qui ont provoqué les nombreux manifestants pacifiques indignés par les bombardements et les crimes de l’Etat d’Israël, si cher au CRIF.

http://youtu.be/geye3CS3e0A

 

 

La démocratie mise à mal

 

Manifester sa solidarité avec un peuple ne signifie pas l’importation du conflit (ex.:  Manifestations du début des années 2000 contre la guerre en Irak) mais souligne l’injustice ressentie par une partie de la population envers un conflit qui suscite le déni d’une partie de la classe politique et de groupes religieux . A l’inverse, lorsque ces politiques s’en mêlent (UMP,PS) pour aggraver le malaise et accentuer les divisions sur un sujet sensible, c’est là qu’il faut se garder de tout amalgame et d’une instrumentalisation de l’événement. Par ailleurs, le CRIF qui est un organe de représentation religieuse,  n’a pas à interférer dans les affaires politiques françaises conformément au cadre laïc en vigueur. La France connait de graves difficultés internes, c’est là que nous attendons les acteurs politiques élus pour cela, et dont l’action tarde à venir malgré de « belles » promesses !

 

Fatima Achouri

 

 

 

F.Achouri

Sociologue spécialiste de l’islam contemporain.

Nos services s'adressent aux organisations publiques et privées désireuses de mieux comprendre leur époque.

Articles recommandés